top of page

Thérapie familiale

Déconstruire les fausses croyances sur les membres de la famille, déceler les non-dits, les rancœurs et les peurs de chacun.

Réconfortant

Quand doit-on passer le pas d'une thérapie familiale ?

Absence totale ou manque de communication

Disputes
 
régulières entre les générations

Crise 
d'adolescence des

enfants, familles recomposées

Deuil, séparation, 

maladie 

grave d'un membre de la famille

Toxicomanie, dépendance, trouble du comportement d'un jeune

Une thérapie familiale est une approche thérapeutique relationnelle mais aussi Cognitive et Comportementale. Semblable à la thérapie de couple, elle regroupe au sein même du cabinet un thérapeute et les membres de la famille (ou au moins deux générations entre lesquelles le problème persiste : parents / enfants ; grands parents / parents ...). Il est nécessaire que les membres de la famille prennent la thérapie au sérieux afin qu'elle puisse se dérouler et être la plus optimale possible. 

 

Elle vise à établir (ou rétablir) un fonctionnement plus sain, plus équilibré et stable au sein de la famille.

Durant chaque rencontre, chacun à le droit de parole et peut réagir aux propos d’un autre membre de la famille. Les enfants comme les parents apprennent également à mieux communiquer, notamment en vérifiant si leur message a été bien compris. Il y a en effet souvent une distorsion entre ce que l’on dit et la façon dont les autres le perçoivent.

 

Au fil des séances, le but est de rétablir le dialogue, de faire circuler l’information qui, souvent, est bloquée. 

Le premier signe d’une amélioration de la situation est la disparition du symptôme à l’origine de la consultation. Mais surtout, le dialogue, jusqu’ici défaillant, qui a été rétabli. Chacun est plus conscient des enjeux qui existent au sein de la famille, a réappris à s’exprimer en son nom et à écouter les autres. 

Bien entendu, selon la complexité de la situation, une thérapie peut durer quelques semaines comme plusieurs mois. Les séances elles, durent 1h30 maximum.

 

Dans tous les cas, le jeu en vaut la chandelle. 

bottom of page